Hanabi !

Hello !

Je suis de retour ! Après des mois à repousser, repousser et repousser, j’ai trouvé la motivation de produire un article. 🙂

A Paris, le printemps s’est fait attendre, et on est en train de prier pour que l’été soit propice aux pique-niques et aux escapades dans la nature. En attendant, j’ai retrouvé dans mes archives des photos d’un événement de l’été japonais : les feux d’artifices, ou hanabi. L’occasion de se mettre en yukata, et d’aller grignoter sur une pelouse avec les Japonais. 🙂

La séance d’habillage par cette chaleur c’est du sport je peux vous le dire, c’est pas si léger que ça en fait les yukata ! Et il faut se concentrer pour faire les bons noeuds, etc…

Voici donc quelques photos du feu d’artifices de Sumidagawa, en juillet 2015, l’un des plus grands feux d’artifices de l’été à Tokyo !

1

On fait bonne figure malgré la chaleur 🙂

Lire la suite

Publicités

Rapport sur deux semaines de vadrouille

Ma copine (elle) a deux sœurs (dont elle). Et deux parents. Ils sont venus nous voir. Ça faisait pas mal de monde. On a organisé tout ça, et c’était génial. Alors pour changer des cerisiers, voici un petit résumé des festivités pour ceux qui voudraient savoir à quoi deux semaines de tourisme au Japon peuvent ressembler, à la fin du mois d’avril.

On avait fait un document pour présenter le voyage en question : Programme Japon 2015. (Vous pouvez le regarder juste en cliquant, mais pour le visualiser de manière optimale, je vous conseille de le télécharger à l’aide d’un clic droit – enregistrer sous. Puis de l’ouvrir et de le lire en mode plein écran et « deux pages ».)

Japon 2015

Lire la suite

Sakura 2.5 : Les douves du château d’Edo

Hop hop !

Aujourd’hui un article rapide prenant la suite du précédent (logique). C’est un nouveau hanami à tendance aquatique qui nous attend. Directement après la promenade au parc d’Ueno, nous nous étions rendus à « Chidorigafuchi », la partie nord-ouest des douves du château d’Edo (ancien nom de Tokyo). Ce château autrefois gigantesque, en particulier par son étendue, a aujourd’hui quasiment disparu ; il ne faut pas le confondre avec le palais impérial, qui se trouve maintenant sur le même site.

Cette partie des douves est très courue en période de floraison des sakura, et on comprend vite pourquoi.

Chidorigafuchi_5a

Lire la suite

Sakura – Episode 2 : Ueno ou la perfection

Je suis sûr que vous avez tous, innombrables lecteurs, retenu votre souffle collectif depuis que j’ai relaté nos premières tribulations cerisières il y a environ trois semaines, dans l’attente de l’épisode suivant. Eh bien respirez, car il est enfin là, et bien là :

UenoSakura_28a

Le temps était au beau fixe, le tri des photos a donc été très difficile, chaque nouvelle explosion de blanc paraissant plus attrayante que la précédente. J’ai même dû diviser la tâche en deux, l’article présent ne concerne donc qu’une matinée au parc d’Ueno, en plein coeur de Tokyo. Il m’en faudra un autre pour relater un tour de barque dans les douves du palais impérial ! Lire la suite

Sakura – Episode 1 : Hanami urbain nautique

Salut !

L’autre jour, j’ai fait du bateau ! Enfin, j’ai été invité sur le petit bateau de pêche d’un collègue d’une amie de ma copine.

Sakura_4a

Nous nous sommes promenés dans la baie de Tokyo, avons longé le parc Disneyland, mais ce sont surtout des canaux bordés de cerisiers (la Megurogawa, proche de chez nous, en particulier), qui nous intéressaient. Il existe en effet un réseau insoupçonné de canaux permettant de naviguer en plein cœur de Tokyo.

L’album photo ici, l’article illustré en-dessous ! Lire la suite

Spring is coming

Depuis quelques jours, c’est officiellement le printemps !

Nouvelle saison qui apporte son lot d’enchantements (comme toutes les saisons japonaises, me direz-vous), dont bien sûr les foisonnements naturels des éclosions de fleurs. La plupart des fleurs de cerisiers, les fameuses sakura, atteindront leur pic de floraison dans quelques jours, et nous avons la joie d’en apercevoir parfois précocement (à la fin de cet article par exemple), mais avant cet événement japonais emblématique, un cousin moins médiatique s’expose : le prunier.

Korakuen_13a

Blanc ou rose, il apparaît généralement en février-mars. Nous avons donc pris une petite journée pour en admirer la floraison dans deux jardins en plein cœur de Tokyo. Lire la suite

Neige sur Tokyo

Salut !

Vendredi dernier, Tokyo s’est éveillée sous une petite chute de neige. Voyant cela par notre fenêtre, j’ai immédiatement bondi hors du lit pour m’emparer de mon appareil photo en oubliant de vérifier la charge de la batterie, avant de sauter dans une paire de chaussures de ville absolument pas appropriées à la météo, puis de sortir en oubliant de prendre une écharpe. Dans la foulée, mon parapluie s’est cassé.

Mais au moins, c’était joli.

TokyoNeige5a

Je me suis donc précipité dans le métro, avec pour objectif deux jardins japonais de la partie nord du centre de Tokyo : le Koishikawa Korakuen d’abord, puis, à trois stations de métro, le Rikugien. Ces deux jardins créés au cours du shogunat Tokugawa (donc entre le XVIIe et le XIXe siècle) sont considérés comme les deux meilleurs exemples de l’art du jardin japonais à Tokyo. Ayant eu la flemme, après nos nombreuses excursions d’automne, d’effectuer des sorties « feuilles rouges » à Tokyo, je ne voulais pas rater cette occasion rare de capturer la magie de la neige en pleine ville. Lire la suite

Drame de boisson : melon cream soda

Soda2

J’ai un problème dans ma vie qui tient en un mot : soda. Pas la BD, pas la série télé (pouah), la boisson gazeuse sucrée (je précise sucrée, parce que ça peut aussi vouloir dire juste eau gazeuse en anglais je crois, et une fois, quand j’étais petit, en vacances en Grèce, j’ai demandé le soda affiché par la carte du bar près de la piscine de l’hôtel et berk, de la simple eau pétillante, j’aimais pas ça, intense déception… et petit que j’étais, je n’ai rien osé dire… bouhouhou). Bref, j’adore ça, mais c’est mauvais pour la santé, pour les dents, pour tout… alors j’essaye de me limiter… Lire la suite

Sushis et ciné du futur

Il y a quelques jours, avec Kikicorky et Camille (les gens aux aventures desquels vous pouvez accéder par les liens sur le côté droit), on est retournés dans un resto de sushis, mais un spécial. C’est pas un sushi tournant c’est carrément un sushi du futur. Thème de circonstance avec le visionnage d’Interstellar ensuite.

SushiBurg1

Commande par écran tactile de sushis classiques ou spéciaux (sushi steak haché testé pour la forme, pas vraiment approuvé). Lire la suite