Rapport sur deux semaines de vadrouille

Ma copine (elle) a deux sœurs (dont elle). Et deux parents. Ils sont venus nous voir. Ça faisait pas mal de monde. On a organisé tout ça, et c’était génial. Alors pour changer des cerisiers, voici un petit résumé des festivités pour ceux qui voudraient savoir à quoi deux semaines de tourisme au Japon peuvent ressembler, à la fin du mois d’avril.

On avait fait un document pour présenter le voyage en question : Programme Japon 2015. (Vous pouvez le regarder juste en cliquant, mais pour le visualiser de manière optimale, je vous conseille de le télécharger à l’aide d’un clic droit – enregistrer sous. Puis de l’ouvrir et de le lire en mode plein écran et « deux pages ».)

Japon 2015

Lire la suite

Publicités

Venir au Japon : comment/combien ?

Bonjour,

Vous avez lu mon article sur « Quand venir au Japon », et ça y est, vous voulez venir. Alors, combien est-ce que ça coûte vraiment ?

Eh bien, j’ai été assez agréablement surpris lors de mes récents voyages par les possibilités offertes. Certes, il faut toujours sortir plusieurs centaines d’euros qui font assez mal, surtout pour l’avion quand on considère qu’on n’a pas envie de se priver au niveau du confort une fois sur place. Mais je m’attendais quand même à pire. Enfin bref, tout dépend de la bourse de chacun, voici donc quelques infos et astuces pour non seulement l’avion, mais aussi le reste.

522160_782030608544868_5913788954419849463_n

Alors : le Japon, combien ça coûte ?

Lire la suite

Sushis et ciné du futur

Il y a quelques jours, avec Kikicorky et Camille (les gens aux aventures desquels vous pouvez accéder par les liens sur le côté droit), on est retournés dans un resto de sushis, mais un spécial. C’est pas un sushi tournant c’est carrément un sushi du futur. Thème de circonstance avec le visionnage d’Interstellar ensuite.

SushiBurg1

Commande par écran tactile de sushis classiques ou spéciaux (sushi steak haché testé pour la forme, pas vraiment approuvé). Lire la suite

Métro : le commuter pass

Quand je me suis abondamment plaint du prix du métro, je n’avais pas encore creusé la question de la seule forme d’abonnement dont j’avais vaguement connaissance, le « commuter pass ». C’est maintenant chose faite. Je vais donc expliquer, au cas où quelqu’un dans le coin cherche des infos précises là-dessus, parce que ça peut être un peu compliqué. Enfin, disons que j’ai mis un peu de temps à comprendre. Mais c’est pas que je suis lent, c’est juste qu’il faut m’expliquer longtemps. Lire la suite

Se déplacer au Japon : bons plans touristiques

Le précieux JR Pass. Au Japon, tout est toujours joli.

Le précieux JR Pass. Au Japon, tout est toujours joli.

J’ai beaucoup parlé du coût des transports à Tokyo, mais ce coût élevé se retrouve dans le Japon tout entier. Heureusement, il en est de même de la qualité du service (ainsi que de la complexité du réseau réparti entre diverses compagnies).

Et heureusement aussi, tout plein de tarifs et conditions avantageux sont réservés aux voyageurs touristiques (et souvent exclusivement ces derniers, avec le permis de séjour de maximum 90 jours). Ainsi, le plus souvent, les titulaires de visa vacances-travail ou étudiant n’y ont pas droit, ce qui est assez affreux vu les différences de prix. Mais il existe aussi des possibilités accessibles à ces courageux expatriés. Elles sont souvent, du coup, en japonais, donc n’hésitez pas à vous faire aider pour trouver des packages accessibles (par exemple ici).

Bref, voici les principales manières de se déplacer au Japon, en essayant de ne pas se ruiner (mais ça va être dur). Lire la suite

Cauchemar ferroviaire

Bonjour tout le monde.

Pour commencer, sachez que cet article sera un exercice de style : je vais tenter de le faire sans utiliser de mots comportant un accent. C’est le fait de le commencer sur un ordinateur muni d’un clavier japonais, qwerty, avec lequel mettre des accents est laborieux, qui me l’inspire. Je sais que vous vous ferez un malin plaisir de me signaler la moindre erreur.

Voici un gif bonus :

Lire la suite

Quand venir au Japon : les saisons

Le jardin de la villa impériale Shugaku-in (Kyoto) à l’automne.

Le climat japonais est tempéré, comme celui de la France, mais connaît des périodes plus tranchées, et est plus difficile à décrire globalement en raison de l’étirement nord-sud du pays. Cependant, les lieux les plus touristiques se concentrent dans l’île de Honshu, qui occupe une position centrale. On peut donc se référer au climat de cette île pour parler des saisons japonaises.

Le lien probablement le plus utile (en anglais), que je redonne plus tard, mais pour ne pas le louper le voici : http://www.japan-guide.com/e/e2273.html

Dans ma vision personnelle des choses, je donnerai peut-être parfois l’impression de dénigrer certaines saisons, mais gardez à l’esprit que c’est par pur perfectionnisme : le Japon présente de nombreux attraits ne dépendant aucunement de la saison à laquelle vous le visitez. De plus, toutes les saisons ont leurs intérêts, et chacune offrira des occasions de s’émerveiller au tribulateur. Mais pour les meilleures conditions, je ne cache pas mes préférences, qui sont totalement évidentes et conventionnelles. Lire la suite

Prendre le métro à Tokyo

Prendre le métro, ça peut paraître simple. Et dans la plupart des cas, ça l’est. Pour le reste, les guides de voyage et internet fournissent d’amples informations. Mais au cas où, voici quelques conseils. En dernière partie de l’article, je vous prends par la main, si vous avez vraiment peur de ne pas y arriver. Mais vraiment, toutes les machines ont un affichage en anglais, il n’y a rien à comprendre, il suffit de savoir compter (ou même juste lire des chiffres). C’est à se demander pourquoi j’écris cet article.

Le métro de Tokyo est constitué de nombreuses lignes appartenant à des compagnies différentes. Heureusement, les tickets sont valables sur toutes les lignes. En revanche, cela rend l’utilisation des tickets spéciaux (pass à la journée, etc) plus complexe et surtout, il n’existe aucun abonnement ou forfait longue durée. Lire la suite

Ce cher métro

Ce n’est pas mon premier voyage au Japon, mais c’est la première fois que j’y resterai si longtemps, presque un an. L’installation, les démarches administratives, tout ça a été épuisant, mais bouclé rapidement, et j’ai enfin le temps d’écrire un peu.

Ce n’est qu’une fois sorti du contexte touristique que l’on peut toucher du doigt la véritable vie d’un pays, et tenter des comparaisons avec notre vie en France (parisienne en ce qui me concerne). Ainsi, des clichés peuvent se voir confirmés tandis que d’autres s’effacent au profit d’aspects plus méconnus. La serviabilité des Japonais et les avantages pratiques de la vie au Japon sautent rapidement aux yeux. Mais plutôt que d’évoquer ces points souvent traités, de rentrer dans des analyses sociologiques ou économiques, j’aimerais évoquer une chose toute bête qui pourrait presque me donner le mal du pays : le métro. Lire la suite